top of page
Rechercher

Free Speech: breaking from the English ideal and empowering perfectly imperfect non-native speakers.

Embarking on the journey to master English as a non-native speaker is a commendable endeavor—one filled with challenges and triumphs. Today, let's explore a perspective that could redefine your approach to this linguistic conquest: the concept of the "near win."

Reflecting on Sarah Lewis's insightful discourse about curating retrospective, i draw parallels between the art world and the nuanced process of language acquisition. Get inspiration from artists, and learn to embrace the near win on your language journey.



Much like Murray's discarded early works, our initial attempts at English might not align with our aspirations. The crucial insight here is that success is a transient moment, but creativity and mastery endure.



Consider the analogy of varsity archers aiming askew. In our language journey, this aligns with the idea of embracing incremental progress. The "near win" is not just a notion but a guiding principle, urging us to appreciate the journey of constant improvement. This mindset shift is particularly poignant for adult professionals like yourself, navigating the complexities of English in a business context.



The comparison of non-native speakers to Murray's early works or archers refining their aim may resonate deeply. It highlights that proficiency is not an overnight achievement but a continuous pursuit. As you grapple with business correspondence, presentations, or engaging in professional discussions, recognize that each effort, even if it falls short of perfection, contributes to your mastery.


Let us all break free from the notion of an idealized English spoken only by natives. Instead, treasure your "near wins," those instances where you navigate a complex sentence, articulate a nuanced idea, or effectively convey your thoughts in a meeting. These are the building blocks of your English proficiency.

Embracing the near win is not just a linguistic strategy; it's a mindset shift that fosters confidence, resilience, and a sense of belonging in the English-speaking professional realm. Your journey is unique, and every near win brings you closer to mastery.


I'm eager to hear your thoughts on how the insights shared in this video and this article resonate with your own language learning journey. What aspects inspired you the most, and how do you envision applying the concept of the "near win" to your pursuit of English mastery? Your reflections are valuable, and I look forward to hearing more about the impact this perspective has on your language learning experience. Feel free to share your thoughts and let's continue this conversation on the path to linguistic excellence!

Talk soon, Clare.


***

In French, here:


Se lancer dans la maîtrise de l'anglais en tant que locuteur non natif est une entreprise louable, remplie de défis et de victoires. Aujourd'hui, explorons une perspective qui pourrait redéfinir votre approche de cette conquête linguistique : le concept de "quasi-victoire".


En réfléchissant au discours éclairant de Sarah Lewis sur la curation d'une exposition rétrospective, j'établis des parallèles entre le monde de l'art et le processus nuancé de l'acquisition d'une langue. Inspirez vous des artistes et apprenez à accueillir la victoire imminente dans votre voyage linguistique.


À l'instar des premières œuvres de Murray, nos premières tentatives en anglais peuvent ne pas correspondre à nos aspirations. Ce qu'il faut retenir ici, c'est que le succès est un moment éphémère, mais que la créativité et la maîtrise perdurent.


Prenons l'analogie des archers de l'équipe universitaire qui visent un peu à côté. Dans notre parcours linguistique, cette analogie correspond à l'idée d'un progrès progressif. La "victoire imminente" n'est pas seulement une notion, mais un principe directeur, qui nous incite à apprécier le parcours d'une amélioration constante. Ce changement d'état d'esprit est particulièrement poignant pour les professionnels adultes comme vous, qui naviguent dans les complexités de l'anglais dans un contexte professionnel.


La comparaison des locuteurs non natifs avec les premiers travaux de Murray ou le paradoxe des archers qui affinent leur objectif peut avoir une résonance profonde. Elle met en évidence le fait que la compétence n'est pas acquise du jour au lendemain, mais qu'il s'agit d'une quête permanente. Lorsque vous vous attaquez à la correspondance d'affaires, aux présentations ou aux discussions professionnelles, reconnaissez que chaque effort, même s'il n'atteint pas la perfection, contribue à votre maîtrise.


Libérons-nous tous de la notion d'un anglais idéalisé, parlé uniquement par les natifs. Au lieu de cela, chérissez vos "quasi-victoires", ces moments où vous vous débrouillez dans une phrase complexe, où vous exprimez une idée nuancée ou où vous transmettez efficacement vos idées lors d'une réunion. Ce sont les éléments constitutifs de votre maîtrise de l'anglais.


Accepter les "near wins" n'est pas seulement une stratégie linguistique ; c'est un changement d'état d'esprit qui favorise la confiance, la résilience et le sentiment d'appartenance à la sphère professionnelle anglophone. Votre parcours est unique, et chaque victoire imminente vous rapproche de la maîtrise.


J'ai hâte de connaître votre avis sur la façon dont les idées partagées dans cette vidéo et cet article s'inscrivent dans votre propre parcours d'apprentissage des langues. Quels sont les aspects qui vous ont le plus inspiré et comment envisagez-vous d'appliquer le concept de "victoire imminente" à votre quête de maîtrise de l'anglais ? Vos réflexions sont précieuses et j'ai hâte d'en savoir plus sur l'impact de cette perspective sur votre expérience d'apprentissage des langues.


Comentários


Connectez-vous pour communiquer avec les membres
Suivez les autres membres et laissez des commentaires.
bottom of page